Coûts de l'éolien

 

L’éolien bénéficie depuis ses débuts d’une subvention permettant le développement de la filière dans le cadre d’une stratégie globale visant à doter la France de moyens de production d’énergies renouvelables : c’est la CSPE, Contribution au Service Public de l’Électricité, que les consommateurs payent via leur facture d’électricité.

 

En 2019, 17 % du montant total de la CSPE était destiné au soutien du développement éolien, soit 2,3 % de la facture annuelle des ménages.

 

Cette politique de soutien à une filière naissante a été fructueuse, puisque aujourd’hui les tarifs de vente de l’éolien diminuent, tombant à 65,4 €/MWh en moyenne lors du dernier appel d’offre de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) ; tout le contraire du nucléaire avec un EPR à plus de 100 €/MWh.

Source : ADEME, Coûts des Energies Renouvelables

 

 

Au niveau européen aussi, la baisse des coûts de production de l’électricité solaire ou éolienne est spectaculaire. Depuis 2010, le prix des modules photovoltaïques a été divisé par cinq et le coût d’un kWh d’électricité éolienne a baissé de 40 % (1). En 2017, dans l’ensemble des pays du G20, le MWh coûte entre 49 et 174 $ quand il est généré par les combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz) et entre 35 à 54 $ quand il est généré par des énergies renouvelables (2). Et à Hinkley Point, au Royaume-Uni, où 2 EPR doivent être construits, le coût de production du MWh nucléaire a été établi à 92 livres (129 $) par MWh - il s’agit d’un chiffre de 2012 qui sera indexé sur l’inflation, alors que le coût de l’électricité renouvelable ne fait que baisser.

 

Dit plus simplement, les énergies renouvelables sont déjà compétitives par rapport aux énergies fossiles ; et elles produisent de l’électricité deux à quatre fois moins chère que le nouveau nucléaire.

 

 

1. Renewable Power Generation Costs in 2017 – IRENA.

2. Production Cost Of Renewable Energy Now ‘Lower’ Than Fossil Fuels - Forbes, Apr. 2018. Kaiserwetter se fonde sur les bases de coûts publiés par Bloomberg, The Frankfurt School, International Agency for Renewable Energy (IRENA) et ONU Environnement. Il s’agit du coût de production d’installations nouvelles.