Impact sur la valeur de l'immobilier

 

La valeur d’un bien immobilier dépend de nombreux critères qui sont constitués à la fois d’éléments objectifs (localisation, surface habitable, nombre de chambres, isolation, type de chauffage…) et subjectifs (beauté du paysage, impression personnelle, coup de cœur…). L’implantation d’un parc éolien n’a aucun impact sur les critères de valorisation objectifs d’un bien. Il ne joue que sur les éléments subjectifs, qui peuvent varier d’une personne à l’autre.

 

Différentes études immobilières menées ces dernières années montrent que les évolutions constatées sur le prix de l’immobilier à l’échelle locale sont avant tout influencées par les tendances nationales ainsi que par l’attractivité de la commune (présences de services, terrains attractifs…), bien plus que par la présence d’éoliennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s’avère même que les ressources fiscales apportées par les éoliennes étant synonymes d’amélioration des équipements et des services publics, leur effet est plutôt positif ! Cela explique sans doute en partie pourquoi 75 % des riverains de parcs éoliens interrogés ont une image positive de l’éolien (Étude d'opinion IFOP et France Énergie Éolienne, 2016).

 

Prenons par exemple le maire de Saint-Georges-sur-Arnon (36), qui s’est fortement impliqué dans la construction de 14 éoliennes sur sa commune. Il établit un bilan positif de l’avant et après éolien : le nombre d’habitants a doublé en 20 ans, le prix de l’immobilier a augmenté et un éco-quartier est en projet. La commune attire car elle est engagée, grâce à des élus moteurs, dans la transition énergétique et écologique.

Mais plus généralement, au-delà des enquêtes relatives à l’impact de l’éolien sur l’immobilier, il y a lieu de réfléchir en amont à tous les éléments liés à la présence des éoliennes – bruit, balisage nocturne, problème de réception télé, ... – qui pourraient entraîner une dépréciation des biens des riverains les plus proches, et à être réactifs en cas de nuisance avérée. Il y a là une évidence, c’est le sens même d’un projet citoyen !

Sources et références

  1. The impact of wind power projects on residential property values in the United States : a multi-site hedonic analysis, Ben Hoen, Ryan Wiser, Peter Cappers, Mark Thayer and Gautam Sethi, Lawrence Berkeley National Laboratory, 2009  disponible sur : https://eta-publications.lbl.gov/sites/default/files/report-lbnl-2829e.pdf

  2. Gone with the wind : valuing the local impacts of wind turbines through house prices, Stephen Gibbonsab, 2013  disponible sur : eprints.lse.ac.uk/58422/

  3. Évaluation de l’impact de l’énergie éolienne sur les biens immobilier, Contexte du Nord-Pas-de-Calais, Association Climat Énergie Environnement, 2010                                                                                                                      disponible sur : www.nord-nature.org/environnement/energie/eolien/CEE_Eolien_Immobilier_2008.pdf

  4. Éoliennes et territoires, le cas de Plouarzel, Fanny Allard, Erwan Baconnier, Gaëlle Vépierre, Mémoire de première année de Master d’économie, Ingénierie du développement des territoires en mutation, 2007-2008                 disponible sur : cpdp.debatpublic.fr/cpdp-eolien-en-mer/DOCS/DOCS/EOLIENNES_ET_TERRITOIRES_LE_CAS.PDF

  5. Étude sur l’acceptabilité de l’éolien, IFOP et France Énergie Éolienne, 2016                                                      disponible sur : fee.asso.fr/actu/etude-ifop-2016-lacceptabilite-de-leolien/

  6. https://decrypterlenergie.org/les-eoliennes-ont-elles-un-impact-sur-la-valeur-immobiliere-des-habitations

2008 - PLOUARZEL – Enquête d’étudiants en Master d’économie

15 % des habitants pensent qu’il y a une baisse des prix - 73 % pensent qu’il n’y a pas d’effet - 5 agences sur 8 jugent neutre l’effet des éoliennes (sujet très rarement évoqués par les clients)

2009 - Étude américaine de Lawrence Berkeley National Laboratory

Visites individualisées

7500 ventes dans 9 états – 24 installations

=> pas d’effets généralisés sur la valeur des propriétés autour des éoliennes (ni la vue, ni la distance)

 

2010 – Pas de Calais – Asso Climat Energie Environnement

5 à 10 km autour des éoliennes - 10 000 transactions sur 116 communes

Durée : 7 ans

=> pas de baisse apparente des demandes de permis de construire

=> pas d’effets notables sur les prix

 

2013 – London School of Economies

Angleterre et Pays de Galles entre 2000 et 2012

1 000 000 logements - Pas de visite ni d'enquête individuelle mais visibilité des éoliennes et éloignement déterminés de façon théorique à partir du relief sur carte.

==>baisse de 5 à 6 % dans un rayon de 2 à 3 km